Antigone aux temps du Covid

Créon, mon père, la ville ne t’appartient pas, tu n’as pas le droit de décider d’abroger les lois, tu ne peux pas instaurer la peur pour installer un régime encore plus libéral, la démocratie existe encore!

Oh que n’ai-je entendu les prophéties!la ville est morte, les miens sont morts! Gouverner peut être cruel!

Nous, le chœur, la conscience d’un pays, constatons la destruction du pays! Les beaux immeubles sont à terre, seuls les lapins semblent encore imaginer une vie!!!

Antigone au temps du confinement

Nous ne pouvons pas enterrer nos morts, notre univers bascule; seule la nature semble indestructible et pourtant…

Qu’allons-nous devenir? Les devins nous crachent des courbes, des interdictions et des prédictions comme ici Tirésias devant Créons et le Chœur

J’accuse! Le chœur est stupéfait! Le palais est dévasté, pas facile de décider si l’on doit obéir aux lois ancestrales ou si la Gouvernance doit tout balayer! Créons en tombe à la renverse!